Loi El Khomri : ce qui change...

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

8 commentaires

Toondoctor a dit :

Je ne comprends pas le sens de tout ce que tu indiques. C'est vraiment spécifique à la politique française!

30 mai 2016

J8B a dit :

Belle représentation !

30 mai 2016

Gambit a dit :

Ah ! Ah ! Ah !

30 mai 2016

LEKERE a dit :

Bien vu!

30 mai 2016

Duanra a dit :

Pour Toondoctor : PS : Partie socialiste, un peu l'équivalent du NPD. Pour le reste…pour la loi, j'ai googlé, car ça fait 15 ans que j'habite au Canada maintenant et je ne suis plus trop la politique française.

Ceci étant, on voit bien ce que Chag pense de cette loi !:-)

30 mai 2016

Un visiteur (chag) a dit :

L'explication de ce dessin : La loi travail (Loi El Khomri) est un ensemble de mesure pour rendre le marché du travail plus flexible, plus souple à la fois pour le salarié et aussi pour l'entreprise. Sur le papier, on se dit pourquoi pas mais sur le terrain, c'est autre chose. Il s'agit en réalité d'un recul de tout les acquis sociaux obtenus durant le 20ème siècle.

“ L'article 2 révise l'articulation entre accords de branche et accords d'entreprise. Actuellement, les premiers priment sur les seconds. Une fois signé, l'accord de branche s'applique à toutes les entreprises du secteur. Il constitue un garde-fou car l'accord d'entreprise ne peut pas être moins favorable pour les salariés que l'accord de branche, qui lui-même ne peut pas être moins avantageux que le Code du Travail. L'article 2 du projet de loi souhaite inverser la logique et donner le primat à l'accord d'entreprise sur l'accord de branche, pour tout ce qui concerne la durée du travail (nombre maximum d'heures travaillées, heures supplémentaires, congés payés, temps de repos). Les négociations se tiennent désormais au niveau de l'entreprise. Lorsque cet accord sera adopté par au moins 50% des représentants syndicaux de l'entreprise, il pourra prévaloir sur l'accord de branche, même s'il est moins avantageux pour les salariés. ”

De loin, cela parait très technique mais sur le terrain du monde du travail, c'est très concret. Il faut savoir qu'en France, il n'y a pas de négociation, il n' a que des RAPPORTS DE FORCE quasiment toujours en faveur du patron.

Il faut également savoir que la loi “Khomri” n'a que le nom. Ce n'est pas cette dame qui a écrit cette loi mais des technocrates à Bruxelles. Il s'agit d'une loi européenne.

De l'aveu de nos dirigeants, cette loi ne va pas créer de l'emploi.

Cette loi permet surtout aux grosses entreprises (et pas au pme) de pouvoir capitaliser encore plus. Cette loi est ultra-libéralisme.

31 mai 2016

Un visiteur (chag) a dit :

Au passage, le 49.3 est une “fonction” dans notre constitution qui permet de passer les lois sans aucune contrainte en engageant la responsabilité du gouvernement. Ce n'est pas très démocratique surtout si on en abuse (comme c'est le cas ici)….

31 mai 2016

Nada a dit :

Bravo!! c'est excellent ça tu as tout dit en un dessin!!!

31 mai 2016

Poster un commentaire :